Applications (portlets) imbriquées Applications (portlets) imbriquées
Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Estimation de la récolte 2017 pour les céréales, oléagineux et protéagineux: conséquences incertaines des dégâts causés par le gel

Swiss granum estime actuellement la récolte 2017 à environ 460‘000 t de céréales panifiables aptes à la panification (y compris quantité évent. impropre à la panification), environ 440‘000 t de céréales fourragères (sans céréales panifiables évent. impropres à la panification), près de 22‘000 t de protéagineux et environ 87‘000 t d’oléagineux. L’estimation ne tient en grande partie pas encore compte des dégâts provoqués par le gel et la neige à la fin avril.


Céréales panifiables aptes à la panification

Les estimations actuelles se situent légèrement au-dessus de la tendance constatée à la fin avril et tablent sur une augmentation de la surface de céréales panifiables de 1.4% par rapport à 2016. La récolte 2017 devrait donc être similaire à celle de 2015 et s’élever globalement à environ 460‘000 t. Pour des raisons de qualité, une part non encore déterminée ne pourra néanmoins probablement pas être déclarée apte à la panification à la récolte et sera écoulée dans le canal fourrager. Cette quantité est actuellement encore contenue dans l’estimation.
 

Céréales fourragères

Les estimations actuelles pour les céréales fourragères se situent au-dessous de celles d’avril. Au total, la surface cultivée devrait augmenter de 0.8% comparativement à l’année précédente, augmentation majoritairement due au maïs grain. Concernant ce dernier, notons que 5% de la surface ensemencée l’année dernière n’ont pas pu être récoltés comme maïs grains et n’ont, par conséquent, pas été recensés dans les statistiques de cette culture. La surface de maïs grain n’augmente donc que très légèrement en 2017 par rapport à l’année dernière.
Concernant les quantités récoltées, on s’attend à une hausse pour toutes les céréales fourragères comparativement à 2016. La récolte 2017 de céréales fourragères est estimée au total à 440‘000 t. Cette estimation ne comprend pas la quantité de céréales panifiables éventuellement impropre à la panification. Celle-ci n’est pas encore quantifiable et dépend de l’évolution du temps et des conditions de récolte.


Oléagineux / protéagineux

L’estimation d’avril pour les oléagineux et les protéagineux se confirme. Avec près de 22‘000 t, la récolte de protéagineux augmente comparativement à l’année précédente. Quant à la récolte d’oléagineux, elle est estimée à environ 87‘000 t (dont près de 70‘000 t de colza), soit une légère baisse par rapport à 2016.

L’estimation actuelle des récoltes n’inclut en grande partie pas encore les dégâts causés par le gel et la neige à la fin avril. Il convient donc de tenir compte du caractère provisoire de cette estimation pour l’interprétation des chiffres. L’estimation de récolte à la fin juin fournira des indications plus précises.
 

Estimation des récoltes de swiss granum
La division Agristat de l’Union suisse des paysans procède à plusieurs estimations des surfaces cultivées et des récoltes de céréales, d’oléagineux et de protéagineux de février à août sur mandat de swiss granum. Les estimations sont basées sur les ventes de semences, sur des sondages effectués auprès de près de 1’000 producteurs de céréales et d’oléagineux ainsi que sur les résultats du relevé fédéral des structures agricoles. D’autres paramètres, tels les conditions climatiques lors des semis, les lots de semences non utilisés ou les surfaces effectivement cultivées au cours des années précédentes, sont aussi pris en compte.

Navigation Navigation
Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Downloads

PDF

Word

Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Contact médias

Stephan Scheuner,
Directeur

Tel. +41 (31) 385 72 76

E-Mail